Autres

HP Sprout, un PC révolutionnaire sans clavier ni souris


Un ordinateur à deux écrans tactiles, capable de numériser des images et des objets. C’est le nouveau pari de HP. Comme pour bousculer un marché du PC morose, le fabricant américain propose une toute nouvelle vision de l’ordinateur de bureau dédié à la création. «Le Sprout n’est que le premier produit d’une vision que nous avons eue», a déclaré Eric Monsef, chef du département en charge du produit.

L’ordinateur est un tout-en-un. Tous les composants de base sont intégrés à l’écran HD de 23 pouces. S’ajoute à cette partie le HP Illuminator, regroupant un projecteur et trois caméras. Plus bas, une surface tactile baptisée Touch Mat prend la place du clavier.

HP vise principalement le monde de la création avec le Sprout. La marque a d’ailleurs invité des professionnels de ce milieu pour en vanter les mérites durant la conférence de presse. Pour mettre en exergue les possibilités du PC, HP a développé des applications qui permettent de numériser un objet en 3D, de le retrouver sur son ordinateur et de le retoucher avec les doigts ou avec un stylet. Des actions possible grâce à trois caméras placées au dessus de l’écran: une dédiée à la 3D, une dédiée à la couleur et une autre de 14,6 mégapixels pour scanner en haute résolution. Un projecteur se charge, lui, d’afficher les images sur la surface tactile. Melissa Riofrio, une journaliste américaine, a pu tester la machine et avoue s’être «bien amusée à scanner et manipuler les images». Pour que d’autres programmes utilisant les ressources du Sprout débarquent, HP a déjà mis à disposition des créateurs de logiciels un kit de développement (SDK).

Un mois après avoir annoncé la division de sa division grand public avec ses services au début du mois d’octobre, HP lancera son tout nouveau produit, le Sprout, le 9 novembre aux Etats-Unis. Il sera vendu à partir de 1900 dollars. Des déclinaisons pourront suivre. Reste à savoir si la machine trouvera son public, au moment où le marché des PC devrait continuer à chuter dans les prochains mois.