A La Une, Sécurité Informatique

Anonymous met le site du Mossad hors service


D’après plusieurs médias internationaux dont Newsweek et Russia Today, les hackers réunis au sein du groupe activiste Anonymous s’en sont pris à plusieurs sites web israéliens dont celui du Mossad, le service secret du pays. Plusieurs annonces ont été faites par le biais de Twitter, et le groupe, a clairement affiché son soutien au peuple palestinien.

Dans un conflit où la communauté internationale peine à faire passer son message de paix, les hackers « secrets » ont décidé de faire passer le leur en s’attaquant à des édifices web israéliens, qualifiant au passage les palestiniens de résistants pacifiques. Anonymous se dit prêt à soutenir « les peuples qui luttent pacifiquement pour leurs droits.« .  Un présumé membre d’Anonymous de 22 ans, Tayeb Abu Shehadaa, été récemment tué lors d’une protestation contre Israël selon l’agence de presse Ma’an News. Décès qui aurait été à la base des attaques du groupe activiste. Plus de 1000 victimes pour la plupart des civils sont à déplorer du côté palestinien.