Insolite

La définition du canon de beauté selon 25 pays


« Vous pourriez me photoshoper pour que je sois plus beau/belle ? » Cette phrase, que tout photographe a entendu au moins une fois dans sa vie, a donné une idée très intéressante à Esther Honig, jeune journaliste américaine de 24 ans, venant tout droit de Kansas City. Elle a donné une photo d’elle au naturel (pas de maquillage, pas d’artifice, avec un éclairage basique) à 40 graphistes issus de 25 pays différents, avec une seule consigne : « rendez moi belle ! » Les résultats de cette expérience sont très intéressants !dedacc_13180439ce6e4f8d9c6a0f948c9a21ff.jpg_srz_p_483_463_75_22_0.50_1.20_0Photo d’Esther Honig au naturel

Chaque pays, de la Serbie au Philippines, en passant par la Grèce ou l’Italie. Et on apprend deux choses importantes quand on voit les résultats :

1) Le retouches sont énormément influencées par la culture du pays et sa population.
2) Il faudrait enlever des mains des graphistes, les truelles utilisées pour appliquer les plugins, parce c’est tout de même bien moche.

Voici quelques uns des portraits retouchés. L’intégralité du projet Before & After (c’est son nom) est visible sur le site d’Esther Honig.

Attention les yeux, ça pique !

honig1Maroc

honig2USA

honig3Argentina

honig5Chili

honig6Pakistan

honig7Grande-Bretagne

honig8Bangladesh

honig9Bulgarie

honig10Grèce

honig11Serbie

honig12Philippines

Via Eshterhonig.com